Dans notre monde où tout va vite, on n'agit plus, on réagit à tous les stimuli... Au lieu d'en profiter, de se mettre dans l'ambiance des fêtes, c'est le stress, la course, les courses et les prises de tête à répétition...

Si une personne peu sensible ou un peu sensible va être saoûlée par tout le tintouin de pubs, de lumières, de sons, d'apostrophages divers et variés... L'hypersensible que je suis va être submergée ! Ca fait des années que je ne profite plus réellement des préparatifs des fêtes de Noël et de Nouvel An. J'arrive sans arrêt épuisée, avec une seule envie : me poser dans un coin, ne plus bouger, ne plus penser, ne plus rien faire ! Très agréable comme perspective !

Le premier stimulus me stresse, le deuxième me saoûle, le troisième me fatigue, le quatrième m'exaspère, le cinquième me met en colère, le sixième fait monter la pression... Gare au septième, car j'explose !! ... Et, généralement, ensuite, je pleure. Très sympathique pour moi et pour l'entourage.

Et bien sûr, selon le stimulus, et l'état de fatigue général au départ, on peut passer du 1er au 7ème en un quart de seconde !

STOOOP !  Il est temps de cocooner mon côté hypersensible pour pouvoir profiter des fêtes sans me sentir submergée.

Cette année, j'ai envie de pouvoir profiter un peu de cette période de l'Avent, des décorations de Noëls, les vitrines, aller faire quelques courses, me promener... sans appréhender : la foule, le bruit, les bousculades, les embouteillages, la cohue des transports, les "dernières minutes"... Alors, il faut la jouer stratégique !

Ah oui, j'oubliais de préciser... Je suis francilienne : j'habite en proche banlieue et travaille en banlieue plus lointaine avec une famille limite parisienne, je cumule donc tous les stimulis possibles et imaginables, d'origines urbaines et campagnardes !

Bon, mes stratégies :

- Les parisiens n'étant pas des grands "lève-tôts", le WE, il s'agit d'aller se promener en intra-muros entre 9h et 11h ! Au-delà, il vaut mieux aller se promener ailleurs !

- Les décorations et marchés de Noël étant installés, ou à partir du 1er décembre (jeudi, déjà !), et les gens étant plutôt adeptes du "dernière minute", il s'agit d'y aller plutôt au début de l'Avent...donc dans la prochaine quinzaine !

- Pour éviter la foule, et voir les belles décorations, il s'agit de prendre une demi journée en semaine : faire le shopping dans l'après-midi (choisir un mardi ou un jeudi de préférence), et se diriger vers les décos des rues pour se balader, juste à la tombée de la nuit, avant la sortie du boulot, et voir les déco s'allumer, aller au ciné ou au resto pour rentrer après la cohue des transports...

Et vous, des stratégies pour profiter calmement de cette période pré-Noël ? (à part commander ses cadeaux sur internet...)