Vous me direz que c'est un peu idiot, tout le monde sait ce qu'est être sensible...

Sensible, oui, tout le monde l'est. Mais 15 à 20% de la population se trouve être hypersensible, selon Elaine Aaron, psychologue américaine... Quid de l'hypersensibilité ? Vous pouvez vous faire votre idée ici (en anglais), , ou encore .

"Tu es trop sensible pour ton propre bien", "il faut que tu apprennes à être moins sensible" ou la réciproque "tu dois te montrer forte".

Combien de fois me l'a-t-on dit ? Et pendant longtemps j'espérais tant pouvoir le faire... J'avais tant l'impression d'être "anormale". Et bien, non, je ne suis pas anormale, je fais partie de ces 20% d'hypersensibles... Autrement dit, de personnes dôtées d'un système nerveux dôté de millions de récepteurs super efficaces, avec un cerveau super réceptif, et super-réactif...Ce n'est pas "anormal", c'est juste différent... La différence... Ca fera l'objet d'un autre post, dédié !

En bref, j'ai une formule 1, alors que je croyais conduire une deux-chevaux. Alors, forcément, quand on n'a pas le bon mode d'emploi, il est dur d'utiliser correctement ses outils. Du coup, on s'en prend plein la poire... Jusqu'à la renaissance !

Un exemple : la température, l'odeur, les sons, la luminosité d'une pièce, l'air qui y règne, son humidité, tout ce qui fait "l'atmosphère" d'une pièce... Vous le remarquez si on vous dit d'y faire attention... Or, tout cela s'impose à moi sans que je cherche à y faire attention.Je ne peux pas faire autrement, sauf si toute mon attention, et/ou mes émotions, sont focalisées sur autre... Et encore !

Ce blog est là pour vous faire partager mes ressentis, en XXL ! (et peut-être bien d'autres choses... Chut, mystère ! Hi hi !) Ce sera peut-être une façon à moi de faire connaître cette différence, lever les a-prioris pour mieux faire accepter cette hypersensibilité... Et comment elle peut se vivre de façon (très) positive, tout en faisant face à pas mal de difficultés !

Bienvenue dans mon univers !